Rareté d'essence: l'homme d'affaires Kiko Saint-Rémy dans le viseur des autorités de l'État


l'homme d'affaire:Kiko Saint-Remy, credit photo scoop haiti

La rareté de carburant est l'un des problèmes majeurs du gouvernement de Jovenel Moïse. on se souvient encore il y a un an de cela, ce qu'a donné la rareté de gazoline dans le pays. Selon certaines informations diffusées depuis un certain temps, une rareté d’essence est proche. Par ailleurs, le dénommé Kiko Saint-Rémy est accusé d’être de mèche avec l’Etat et d’autres institutions étrangères dans cette affaire d’essence.


Avec la montée de la COVID-19, le prix de l’essence avait nettement diminué presque partout, alors qu’en Haïti, il n’a fait qu’augmenter, jusqu’à avoir une rareté. Qu’est-ce qui entraîne cette différence dans le cas d’Haïti? Y-a-t-i vraiment rareté d’essence? Et le marché noir? L’Etat et d’autres institutions n’en sont-ils pas responsables?


Un ensemble de questions posé auquel le dénommé Kiko devrait avoir les réponses, tenant compte des informations circulant à son endroit. Kiko Saint-Rémy a été en effet cité dans les affaires de carburant; des rumeurs font croire qu'il travaille de concert avec l'État et le Bureau de Monétisation des programmes d'Aide au développement.


Une information que l’accusé a rejeté dun revers de main, en apportant un démenti formel à la fausse déclaration. L’information a quand même été accaparée par la toile. Kiko clame haut et fort qu’on essaie juste de lui jouer un sale tour.


Le gouvernement Jovenel Moïse va t-il pouvoir résoudre ce problème de pénurie d'essence avant la fin de on mandat? Car, mettons-nous d’accord, il y en aura d’autres...

0 vue
@haïti 1ère- France cedex